Catégories

V INCENNES

PRIX LOUIS FORCINAL

DAÏDA DICTE SA LOI À DEXTER ET À EVANGELINA

On attendait Dexter Fromentro, le gagnant du Prix de l’Ile-de-France, ou, éventuellement, Evangelina Blue, la lauréate du Prix des Centaures. Mais la palme est revenue à Daïda de Vandel (Real de Lou), qui a contrôlé la course et s’est imposée avec autorité

« Quand je suis monté sur ma jument, pour me rendre en piste, je me suis dit que c’était le jour où tenter quelque chose. En l’occurrence, aller devant, d’autant que les principaux opposants étaient des attentistes. » Aussitôt pensé, aussitôt fait! Alexandre Abrivard ne s’embarrasse pas de tactique, en effet, avec Daïda de Vandel et prend tout de suite le contrôle de la situation, poursuivant, après coup, ses explications: « Pouliche, elle avait gagné plusieurs courses en allant devant, avant qu’on abandonne cette tactique, car elle en avait marre. Elle avait, de toute façon, le droit de prétendre à une place dans les « trois ». De là, à gagner… Cela dit, elle avait réalisé de très bons « chronos » cet hiver. Et il ne faut pas oublier qu’à 3 ans, elle aurait couru le Prix de Vincennes, si elle n’avait souffert d’un genou. Elle aurait alors suivi la filière classique. En fait, elle rattrape le temps perdu. » Après avoir marqué l’animatrice, Dexter Fromentro a bien essayé de lui mettre la pression, en haut de la montée, mais il a dû la laisser repartir et, ensuite, « batailler ferme » pour résister à Evangelina Blue. En selle sur le fils de Qwerty, Camille Levesque ne lui avait pas trouvé, en l’espèce, beaucoup de « gaz », eu égard aussi, peut-être, au fait de sa première saison de monte.

Alexandre ABRIVARD

Il ne faut pas oublier qu’à 3 ans, elle aurait couru le Prix de Vincennes, si elle n’avait souffert d’un genou. En fait, elle rattrape le temps perdu.

D’OU VIENT-ELLE ?

Fille de Real de Lou, Daïda de Vandel a pour mère la classique Gallia de Vandel, une « Sancho Pança » qui s’est avérée très prolifique, puisqu’elle a donné naissance à 13 produits, dont Tornade du Rib (482 170 €), Podium du Rib (400 880 €) et Rio du Rib (294 970 €).

Puissance deux !

l’ étalon Real de Lou réalise un doublé, lors de cette réunion d’ouverture du meeting de printemps en donnant ainsi les deux lauréats semi-classiques du jour, Daïda de Vandel et Excellent.

PROVINCES COURSES

2ème – PRIX LOUIS FORCINAL
M – 2 700 m – Groupe 2 – 100 000 €
DAIDA DE VANDEL
Real de Lou x Gallia de Vandel (Sancho Panca)
Jockey : A. Abrivard – Entraîneur : L. C. Abrivard
Propriétaire : C. Germain – Eleveur : E. E. La Tour De

Les commentaires sont fermés.