Catégories

Dimanche 8 juillet 2012 à LA CAPELLE

GROUPE 2, attelé, 1609m, autostart n°9, L.C.ABRIVARD, f4

REAL DE LOU fait trembler  QUAKER JET

Alors qu’on attendait de Rapide Lebel qu’il confirme sa victoire du Prix de Washington, il est passé à côté de sa course et a laissé les honneurs à Quaker Jet. Sans battre le record de Commander Crowe, Quaker Jet (1’11 »5 – 1.609 m.), qui a dû venir à bout d’un remarquable Real de Lou, s’est imposé comme il l’avait déjà fait dans la première manche étape du TGV (Trot à Grande Vitesse).

 

REAL DE LOU fait trembler QUAKER JET (Groupe2)

http://www.youtube.com/watch?v=Gnd8c_kX3gg&feature=youtube_gdata_player

Si le record établi l’an dernier par Commander Crowe n’a pas été battu (1’11 »2 contre 1’11 »5), le final n’a pas moins tenu en haleine le nombreux public. Alors qu’Oyonnax se mettait à la faute en tentant de repousser les attaques juste avant la mi-ligne droite,  Quaker Jet a dû s’employer pour dominer un remarquable Real de Lou. “J’ai dû la solliciter pour qu’il revienne prendre le meilleur à son rival qui le lui avait pris un moment”, poursuivait Jean-Étienne Dubois, qui pensait recourir à Enghien avant la prochaine échéance suédoise de son champion dans trois semaines.
Dans l’entourage de Real de Lou,(de nombreux supporters bretons avaient fait le déplacement) on affichait évidemment un grand sourire. “Laurent (Abrivard) l’a amené en progression au fil des courses depuis son retour à la compétition, expliquait Christian Germain. Il confirme ce qu’il avait déjà montré l’an dernier dans cette épreuve quand il avait terminé juste derrière les premiers avec des ressources. Il a à la fois beaucoup de tenue et de vitesse. Avec le n°9 en seconde ligne et ferré des quatre pieds, la performance n’en a que plus de valeur.”
« J’en profite pour remercier tous les éleveurs (porteurs de parts ou acheteurs de saillies) qui lui on fait confiance dès sa première année de monte, malgré ses problèmes de santé. « 
Pour visionner la video: http://youtu.be/_Mc-o-09Xo4
 L.c.Abrivard émettait quelques regrets à l’arrivée: » J’ai du contourner RAPIDE LEBEL qui poussait sur sa droite et par conséquent j’ai parcouru beaucoup plus de terrain que QUAKER JET qui lui a pu aller tout droit. Je pense que sans cet incident REAL DE LOU l’aurait emporté d’une tête, c’est dommage car le cheval court très bien ».

 


Les commentaires sont fermés.